Le titre de ce superbe film des années 1980 était, sans le savoir, annonciateur de la surconsommation qui caractérise les fêtes de Noël de nos jours, puisque surconsommation rime avec déchets, ordures et poubelles débordantes...

Cette surconsommation frise parfois l'indécence : petits et grands prenant à peine le temps de s'extasier devant les cadeaux reçus, déchirant les papiers d'emballage coûteux avec la frénésie d'un junkie devant sa dose. Malheureusement, les occasions de surconsommer ne se limitent pas aux cadeaux : repas abondants et arrosés; décorations (dont les épouvantables décorations en plastique soufflées, qui non seulement sont faites de plastique (produit dérivé du pétrole) mais qui consomment de l'électricité); assiettes et ustensiles jetables;serviettes en papier; emballages; sucreries; appareils photos jetables; piles; essence pour les déplacement; etc.

Il y a plusieurs façons de réduire sa consommation à Noël. On peut d'abord changer ses habitudes côté cadeaux : offrir du temps ou une activité plutôt qu'un cadeau, offrir un cadeau que vous aurez fabriqué vous-même, offrir un cadeau équitable ou fait au Québec (ou au Canada), organiser un échange de cadeaux au lieu d'offrir des cadeaux à toute la famille, etc.

On peut ensuite modifier ses habitudes côté décorations, sapin, cartes et emballages : réutiliser les mêmes décorations chaque année, acheter des décorations seconde main, organiser des échanges de décorations si vous en avez assez des vôtres, fabriquer vos décorations, emballer vos cadeaux avec du papier recyclé (feuilles blanches que l'on décore, belles pages de magazines, etc.), dans des sacs réutilisables ou dans du tissu (nappe, serviettes de table en tissu, etc. vos amis recevront ainsi un cadeau supplémentaire), déballer vos cadeaux en douceur pour réutiliser le papier, fabriquer vous-même vos cartes de souhaits (notamment en bricolant à partir de celles reçues l'année précédente), choisir un sapin naturel plutôt qu'artificiel (car je suis de l'école du sapin naturel!), etc.

On peut aussi modifier nos habitudes autour des repas de Noël : privilégier la vaisselle et les ustensiles réutilisables, les serviettes de table et les nappes en tissu, garnir vos tables d'aliments locaux, biologiques et/ou équitables, éviter les plats préparés et cuisiner en famille, etc.

Finalement, on peut modifier nos habitudes post-consommation : recycler, recycler et recycler! Vous poubelles n'ont pas besoin de cadeaux de Noël!!!

Voici quelques liens intéressants sur la question :

Moins de déchets pour noël
"Noël autrement", Bulletin Simpli-cité, vol. 4, no 3, hiver 2004
Simplifiez le temps des fêtes
Section fêtes et cadeaux du RQSV